Validation des acquis

L'objectif de la validation des acquis est de faire valoir son expérience pour obtenir un diplôme. L'accompagnement vise à aider le candidat à cibler le niveau de formation auquel il peut prétendre, à choisir le diplôme le plus cohérent ainsi que l'organisme de certification. En fonction de sa situation, le consultant le conseille sur la procédure la plus pertinente (VAE ou VAP) pour obtenir son diplôme et le guide sur les démarches pour le financement et sur les étapes de la validation des acquis.

La Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)

Objectif : obtenir un diplôme sans reprise de formation
La Validation des Acquis de l'Expérience permet à toute personne, quels que soient son âge, son niveau d'études ou son statut, de faire valider les acquis de son expérience pour obtenir, en totalité ou en partie, un diplôme, un titre ou une certification professionnelle. Trois ans d'expérience en rapport avec le contenu de la certification visée sont nécessaires.
Après l'acceptation du dossier de recevabilité, le candidat rédige son dossier VAE détaillant son expérience professionnelle et les compétences acquises. Il se présente ensuite devant un jury qui décide de valider tout ou partie du diplôme visé. En cas de validation partielle des acquis, des prescriptions sont proposées au candidat en vue d'obtenir la totalité du diplôme.

La Validation des Acquis Professionnels (VAP)

Objectif : intégrer une formation pour laquelle on n'a pas le niveau requis
La Validation des Acquis Professionnels permet à toute personne qui ne possède pas le diplôme ou titre requis d'accéder directement à une formation, après avis d'une commission pédagogique. Le dossier de demande de VAP doit présenter le parcours professionnel, d'études ou de formation. On peut également faire valoir des acquis personnels (exemple : activités bénévoles) s'ils justifient la demande de dispense. C'est donc un moyen de réduire les parcours de formation pour les personnes ayant interrompu leurs études depuis au moins 2 ans.